• easyastoast

L’exercice de la lampée plus communément appelé, l'art de la dégustation.

"Qui sait déguster ne boit plus jamais de vins mais goûte des secrets" Salvador Dali


Vous commencez tout juste? Pas de panique... Rien ne sert de courir il faut partir à point. On oubli les appellations et on garde en tête le type de raisin ou cépage.


Bien que le pays d'origine, la situation régionale, l’appellation et les techniques de vinification, soient très importants, cela viendra après. Selon mes critères, qui sont bien entendu personnels, ne brûlez pas les étapes. Une fois les cépages maîtrisez vous pourrez passer à l'étape supérieure.


Comme pour les enfants, il s'agit de travailler la dégustation comme un rituel, toujours de la même façon, pour acquérir des réflexes et travailler sa mémoire. Plus on répète l'exercice, plus il sera facile. Avec le temps vous arriverez à déceler plus facilement les niveaux d'acidité, le niveau d'alcool, les arômes, et enfin les qualités et les défauts du vin.


Trucs et Astuces:

Fonctionnez par bloc. Pendant 3 mois choisissez le type de vin que vous dégusterez, blanc, rouge, rosé ou pétillant. La progression sera plus marquée.


Le mot d'ordre parlez-en, verbalisez vos sensations,

Parlez en comme vous pourriez commenter une bonne pizza!


Commencez tout simplement par dire "ce vin m'est agréable car..." "ce vin m'est désagréable par ce que"


1) L'oeil - à la recherche d'indices


Vous en avez? Utilisez les!


Tout d'abord pour lire les étiquettes, elles donnent des informations clefs. Si le cépage n'y est pas indiqué, on cherche rapidement avec son Smart Phone, car s'il y a une unique information que notre cerveau doit retenir c'est celle-ci: quel est le type de raisin que vous venez de déguster (1 minute)


On allume la lumière, c'est quand même mieux, et on sert un peu de vin dans un verre a pied. Quantité suffisante pour l'apprécier mais pas trop importante pour la dégustation (environ 1/3 du verre)


Ensuite on le regarde.


Vous pouvez pencher légèrement votre verre, à hauteur des yeux ou en direction de la lumière, pour faciliter l’exercice (10 secondes)


Laissez vous séduire brièvement par la couleur du vin. La couleur est elle pâle, intense, limpide, trouble ou terne?


Faite une photographie de vos sensations.


2) Le nez - les promesses d'une émotion


On le hume une première fois. Plus que de le sentir, vous êtes à la recherche de sensation. comme vous pourriez sentir un parfum, elle vous permet d'y mettre une première photographie olfactive. (10 secondes)


L'odeur est elle agréable? Si oui pourquoi, fruitée, grillée, végétale?


Puis on fait virevolter brièvement le vin dans son verre (aidez vous de la table). Cet exercice va permettre aux arômes de "s'envoler vers le haut du verre". (3 secondes)


Humez le vin une deuxième fois, à la recherche cette fois ci de souvenir. Le nez enregistre chaque senteur comme une empreinte. Il s'agit donc d'aller cherchez dans sa mémoire les odeurs de fruits, d'épices, de fleurs, de torréfaction, que vous connaissez. Mon vin est blanc, sent-il l'abricot, le citron, la pomme, ou le litchi? Répondez par oui ou par non, allez y progressivement, vous allez voir est énumérant les odeurs que vous connaissez vous allez écarter beaucoup d'arômes, et en conserver d'autres. (20 secondes)


Vous pourrez y revenir plus tard, le plus important c'est d'avoir une première approche, pour sauter dans le grand bain.


3) Le palais - " Une lampée une phrase, une phrase une lampée"


Alors pour éviter de s'étouffer, pour les non habitués, ne vous essayez pas la première fois à l'injection d'air en plein milieu d'un restaurant avec une nappe blanche. Faite des essais chez vous! Pour une première, une petite lampée, en le faisant tourner légèrement, à la manière d'un bain de bouche doux, afin que le vin imprègne toutes les parties de votre palais sera suffisant.


Goût, alcool, température, voici la continuité de notre enquête. Retrouvez vous les sensations de l'examen olfactif? Trouvez vous les saveurs agréables? Est il sucré ou sec? Imposant ou léger? (10 seconde)


Autant de questions simples à vous poser.


Retournez y et essayez cette fois-ci de déceler certains arômes plus précis: fruits blancs ou rouges, fruits exotiques ou fleurs, café, chocolat ou caramel. Même exercice, répondez par oui ou par non, allez y progressivement, vous allez voir c'est en énumérant les odeurs connues que vous écarterez beaucoup d'arômes, et en conserverez d'autres. (30 secondes)


Ça-y-est c'est quasiment fini!


Dernière étape: vous le validez ou non selon vos critères de goût, et vous repassez vos sensations en mémoire en gardant en tête le type de cépage que vous avez dégusté. (30 secondes)


Toutes ces étapes peuvent être pratiquées silencieusement ou à voix hautes, mais elles doivent être systématiques. C'est un exercice simple de moins de 3 minutes.


Enfin n'hésitez pas à vous re servir, et juste à profiter!


Gardez en tête que votre goût est unique, et que vous n'aimerez pas nécessairement la même chose que mamie Paule. Alors pas besoin de justifier les choses que vous aimez et celle que vous n'aimez pas.


Il y a assez de vins différents pour satisfaire tout le monde.

©2020 par E a T. Créé avec Wix.com